Blog GlobalSign

24 nov. 2015

Internet industriel: perspectives, risques et avancées

Nous avons récemment rejoint le Consortium de l’Internet Industriel (CII), un regroupement d’acteurs sectoriels, publics et universitaires qui misent sur l’établissement de bonnes pratiques pour soutenir l’essor de l’Internet industriel (II). Branche de l’Internet des Objets (IoT), l’Internet industriel désigne l’intégration de machines physiques complexes avec des capteurs en réseau et des logiciels. Les solutions de gestion des identités et des accès (IAM) et d’infrastructures à clés publiques (PKI) de GlobalSign sont directement alignées sur les besoins de l’Internet industriel. Nous espérons d’ailleurs renforcer cela par notre participation au CII.

Nous sommes impatients de travailler avec le CII. À l’occasion du coup d’envoi de notre participation au consortium, je souhaitais revenir sur les raisons de notre orientation vers l’Internet industriel – qui représente pour nous un axe d’action – mais aussi sur les projets spécifiques sur lesquels nous travaillons et sur ce que nous espérons accomplir.

Perspectives et risques de l’Internet industriel

Pour certains experts, l’Internet industriel ne serait pas une vraie nouveauté, ils affirmeraient même l’implémenter depuis plusieurs décennies. Si c’est le cas dans certains domaines, d’autres tendances résolument nouvelles élargissent le périmètre de ces systèmes industriels. Les systèmes II fonctionnaient traditionnellement en environnement fermé et s’appuyaient fortement sur la sécurité physique pour maintenir l’intégrité de leurs environnements. Pour exploiter pleinement le potentiel de l’Internet industriel, ces systèmes élargissent leur champ d’action à une connectivité Internet plus globale. Revers de la médaille de cette connectivité et de cette intégration : l’explosion du potentiel d’intégrations pour les applications d’analytique et de contrôle vient aggraver le profil de risque potentiel du système.

Pour neutraliser les risques : le Consortium de l’Internet industriel

Fondé en 2014, le Consortium de l’Internet industriel (CII) entend rapprocher les organisations et les technologies pour accélérer la croissance de l’Internet industriel. Le consortium intervient pour cela sur la structuration et l’élaboration de bonnes pratiques et de recommandations, et sur la formulation d’exigences. Les adhésions au CII sont en forte augmentation, attestant d’un réel intérêt du marché pour les avancées dans le domaine de l’Internet industriel. À la date de ce billet, le consortium compte un peu moins de 200 sociétés. Plusieurs projets en cours étudient des problématiques phares comme l’interopérabilité, la sécurité et la connectivité. Le CII n’est pas un organisme de normalisation ; il définit plutôt les exigences afin d’orienter le cheminement des organes de normalisation. Au sein du CII, GlobalSign concentre ses efforts sur un sous-ensemble de groupes de travail. Nous participerons plus précisément aux travaux du groupe de travail sur la sécurité et à ceux du groupe Bancs de test.

Groupe de travail sur la sécurité

Le groupe de travail sur la sécurité s’appuie sur l’Architecture de référence de l’Internet industriel publiée l’été dernier et marque plusieurs avancées intéressantes. Les travaux du groupe approfondiront la manière d’aborder les concepts, la modélisation et l’implémentation de la sécurité dans l’Internet industriel. Principaux intéressés par les publications et les recommandations du groupe ? Les organisations qui tentent de bâtir un système Internet industriel en gérant à la fois les risques et leur posture de sécurité.

Bancs de tests

Les sociétés membres du CII mettent l’accent sur les bancs d’essai. En plus des bancs de tests déjà publiés, d’autres sont en préparation. GlobalSign participera activement aux bancs de tests avec les sociétés membres afin de démontrer l’importance de disposer d’identités fortes et de bonnes pratiques dans les PKI et les applications IAM. Avec des cas d’implémentations technologiques concrets illustrant les réponses que l’on peut apporter dans des environnements métiers et techniques bien réels, ce domaine est réellement passionnant. Dans le cadre des pistes qu’il explore actuellement, GlobalSign participe à un banc de test et pilote certains cas d’utilisation ciblés sur les identités des objets. Nous communiquerons dans les prochains mois plus en détail sur notre participation.

Sécurisation de votre système Internet industriel

Chez GlobalSign, nous partageons la vision des sociétés membres du CII et considérons les systèmes Internet industriels comme un formidable levier de valeur. Nous sommes fascinés par les cas d’utilisation que nous observons, et par l’aspect transverse des collaborations fonctionnelles et sectorielles auxquelles l’on assiste dans ce domaine. GlobalSign met activement au point des services PKI et IAM pour répondre aux problématiques et aux besoins identifiés dans l’Internet industriel. Pour en savoir plus sur l’aide que nous pouvons apporter à votre organisation pour faire avancer votre projet d’Internet industriel ou votre preuve de concept, contactez-nous pour discuter ensemble de votre cas d’utilisation !

Partager ce blog