Blog GlobalSign

04 juil. 2017

Conseils pour naviguer en toute sécurité sur Internet sans laisser de traces

Protéger son anonymat en ligne n’est pas une mince affaire. Or, dans un contexte de surveillance accrue et d’omniprésence de la publicité en ligne, l’écosystème Internet cherche à faire exactement l’inverse. Pour orienter vos achats ou pour des raisons de sécurité nationale, les professionnels du marketing et les pouvoirs publics veulent tout savoir sur vous.

Pas étonnant qu’il soit si difficile de les semer. Certes, on peut toujours dissimuler son historique de navigation et rester anonyme en ligne, mais plus le temps passe, plus cela devient difficile. Même s’il n’y a pas grand-chose à faire, certaines actions permettent (dans une certaine mesure) de compliquer la tâche de celles et ceux qui voudraient vous mettre à nu.

Sur Internet, l’anonymat présente des avantages, car le fait de ne pas être reconnu vous confère une certaine liberté. Mais comment conserver ses empreintes numériques à l’abri, surtout dans un contexte de surveillance de masse ? Les outils suivants vous permettront donc de naviguer sur Internet en toute sécurité, sans être suivi à la trace :

L’extension PureVPN pour Chrome

Saviez-vous que l’extension PureVPN pour Chrome vous permettait de bénéficier instantanément en un clic d’une protection et de l’anonymat en ligne ? Avec des serveurs installés dans 35 pays et l’accès aux meilleures fonctionnalités comme la protection WebRTC — mais aussi une protection contre les malwares, les publicités et les mouchards, et des fonctionnalités VPN intégrées — tout est prévu pour garantir votre anonymat et protéger votre vie privée. J’ai personnellement été très impressionné par cette extension que j’ai testée moi-même, et vous la recommande ici, par rapport à d’autres services VPN.

Cette extension modifie votre adresse IP pour le navigateur Chrome sans ralentissement excessif du débit lorsque vous surfez. L’extension PureVPN pour Chrome intègre également les fonctionnalités supplémentaires d’un bloqueur de mouchards et de publicités. Sur le Net, vos activités restent ainsi à l’abri des regards indiscrets, des publicités envahissantes et des fichiers malveillants dissimulés dans certaines publicités.

Tor

Tor – également connu sous le nom de « The Onion Router » — utilise une série de relais et de nœuds pour masquer votre trafic et dissimuler votre identité en travestissant l’origine des connexions TCP et les adresses IP. Malgré les différentes utilisations possibles du réseau d’anonymisation, le navigateur Tor est considéré comme la meilleure solution pour protéger sa vie privée.

Il vous suffit d’installer l’application basée sur Firefox sur votre PC ou Mac pour commencer à surfer de manière anonyme. Tor présente cependant quelques inconvénients. Tout d’abord, il n’est pas adapté pour l’utilisation de fichiers torrent ou la vidéo en streaming du fait du ralentissement de la navigation. Ensuite, même si votre trafic est chiffré et ne peut être tracé, votre FAI peut détecter si vous utilisez Tor ou pas.

Tor est souvent utilisé par des criminels en tous genres et des hackers à des fins malhonnêtes (cyberattaques, tentatives d’extorsion...). Le simple fait de l’utiliser suffit donc parfois à éveiller les soupçons. Votre FAI peut limiter votre bande passante, déclencher l’envoi d’un courrier vous enjoignant de cesser ou de vous abstenir d’utiliser Tor, ou pire, vous signaler aux autorités compétentes, même si vous n’avez rien fait d’illégal ou de particulièrement répréhensible.

Le Proxy

Lorsque vous utilisez un serveur proxy et que vous saisissez l’URL du site Web à consulter, ce n’est pas l’Internaute qui récupère les pages (ce n’est donc pas vous), mais le proxy. Résultat : le serveur distant ne voit ni votre adresse IP ni aucune autre information sur votre navigation, ces renseignements étant remplacés par ceux du serveur proxy.

Si le proxy garantit votre anonymat en ligne, il y a un revers à la médaille : de nombreux proxys enregistrent vos données pour les revendre ou infecter votre système afin de transformer votre PC en bot qui sera ensuite utilisé, à votre insu, pour lancer une attaque DDoS. Outre le ralentissement de la navigation, vous serez également gêné par la publicité en haut de votre navigateur (il faut bien qu’ils gagnent de l’argent, n’est-ce pas ?)

Est-on vraiment anonyme ?

La réponse est non. On n’est jamais vraiment anonyme. C’est pourquoi nous vous recommandons de ne jamais faire, dire ou rechercher quoi que ce soit en ligne, à moins d’être informé des risques et d’avoir bien compris que vous étiez potentiellement observé par un tiers. Vous pouvez CEPENDANT utiliser ces outils pour limiter les informations susceptibles de tomber dans les mauvaises mains, d’être tracées et utilisées ultérieurement de manière intrusive pour l’envoi à votre attention de publicités ciblées.

À propos de l’auteur

Anas Baig est expert en cybersécurité. Ce diplômé en informatique est spécialisé en sécurité Internet, sciences et technologies. C’est également un professionnel de la sécurité passionné de robotique et d’objets connectés. Suivez-le sur Twitter @anasbaigdm, ou contactez-le directement par e-mail ici.

par Anas Baig

Partager ce blog