Communiqué de presse GlobalSign

GlobalSign rejoint le Consortium de l’Internet industriel pour soutenir les bonnes pratiques de sécurité dans le domaine de l’Internet des objets

Mission : limiter les risques liés à l’émergence de milliards d’appareils, capteurs et systèmes connectés

PARIS, le 20 janvier 2016 -- GMO GlobalSign (www.globalsign.com), fournisseur leader de solutions d’identité et de sécurité pour l’Internet de Tout (IdT), devient membre du Consortium de l’Internet industriel (IIC), un regroupement d’acteurs sectoriels, publics et universitaires fondé par AT&T, Cisco, General Electric, IBM et Intel qui mise sur la définition de bonnes pratiques pour soutenir l’essor de l’Internet industriel.

L’Internet industriel (« II ») regroupe des domaines comme le Machine Learning, le Big Data, l’Internet des objets et les communications intermachines (M2M) pour exploiter, analyser et utiliser les données des machines afin de modifier les processus. Les systèmes Internet industriels fonctionnent traditionnellement en environnement fermé et s’appuient en grande partie sur la sécurité physique pour maintenir l’intégrité de leurs environnements. Mais la connectivité croissante de ces systèmes et de leurs composants accentue les risques de sécurité potentiels.

Les solutions de gestion des accès et des identités (IAM, Identity and Access Management) ainsi que les infrastructures à clé publique (PKI, Public Key Infrastructure) de GlobalSign sont conçues pour permettre aux entreprises d’intégrer la gestion des identités et la sécurité à l’écosystème de l’Internet des objets (IdO). Les infrastructures PKI permettent de sécuriser les données, avec des fonctions comme d’authentification, le chiffrement et l’intégrité des données. De plus, avec ses services à capacité élevée et ses profils de certificat agiles, GlobalSign permet d’adapter les PKI aux besoins de l’IdO en termes de vélocité, de diversité et de capacités. Adossée à des standards éprouvés, la solution IAM de GlobalSign prend en charge la gestion des identités (personnes et objets) ainsi que les processus d’authentification forte et d’autorisation. Compte tenu de l’ampleur et de la diversité des écosystèmes IdO, la solution IAM de GlobalSign est donc parfaitement adaptée.

« Le développement et l’adoption de l’Internet industriel exigent des mesures de sécurité drastiques. L’établissement de telles exigences de sécurité constitue d’ailleurs l’une des priorités de l’ICC », explique Dr Richard M. Soley, Directeur exécutif du Consortium de l’Internet industriel. « Nous sommes heureux d’accueillir GlobalSign au sein de l’IIC et nous nous réjouissons de l’apport de leur expertise en sécurité IdO pour nos groupes de travail. »

Au sein du consortium, GlobalSign concentre ses efforts sur certains groupes de travail – et plus précisément sur les groupes de travail « Sécurité » et « Bancs d’essai ». Le groupe de travail Sécurité développe actuellement un framework de sécurité commun et une méthodologie permettant d’évaluer la sécurité des systèmes Internet industriels. Le groupe de travail Bancs d’essai de l’IIC accélère la création de bancs d’essai pour l’Internet industriel et intervient en tant qu’organe consultatif pour les propositions de bancs d’essai aux membres.

« Des secteurs comme l’industrie, l’automobile, l’énergie et la santé profiteront des avantages de l’Internet industriel en termes de rapidité, de sûreté et d’efficacité, mais avec un impact notable sur la sécurité et la confidentialité », déclare Lancen LaChance, Vice-président chargé du développement des produits IdO chez GlobalSign. « Nous attendons impatiemment de pouvoir collaborer avec les autres sociétés membres de l’IIC pour faire part de nos conseils aux organisations qui essaient de bâtir un système Internet industriel, en gérant à la fois les risques et leur approche de la sécurité. »

À propos du Consortium de l’Internet industriel
L’Industrial Internet Consortium® est un organisme dont l’adhésion est ouverte à tous. Composé de 229 membres issus de 27 pays, l’IIC vise à accélérer le développement, l’adoption et la généralisation des machines et appareils connectés, et de l’analytique intelligente. Fondé par AT&T, Cisco, General Electric, IBM et Intel en mars 2014, le Consortium de l’Internet industriel catalyse et coordonne les priorités pour mettre en œuvre les technologies de l’Internet industriel. Le consortium est dirigé par le groupe OMG (Object Management Group). Rendez-vous sur le site www.iiconsortium.org

À propos de GMO GlobalSign
Créé en 1996, GlobalSign est un fournisseur leader de solutions d’identité et de sécurité pour l’Internet de Tout (IdT). Son offre de solutions de gestion des accès et des identités, rachetée à Ubisecure en septembre 2014, comprend des services SSO de contrôle d’accès, des services de fédération et de délégation qui doivent permettre aux organisations et fournisseurs de services de créer de nouveaux modèles d’interactions entre clients et partenaires. Basé à Helsinki, en Finlande, le centre d’excellence IAM de GlobalSign reprend les anciennes activités d’Ubisecure. Les solutions GlobalSign sont conçues pour faire face aux énormes impératifs d’évolutivité du marché de l’Internet de Tout (IdT). Estimé à 14 400 milliards de dollars, ce marché exigera que chaque « chose » ait une identité de confiance – individus, processus, données et objets confondus – pour que la sécurité des connexions réseau puisse être garantie. La société dispose de bureaux locaux en Amérique, en Europe et en Asie. Pour connaître l’actualité de GlobalSign, rendez-vous sur www.globalsign.fr ou suivez-nous sur Twitter (@globalsign_FR).

À propos de GMO Cloud KK
GMO Cloud K.K. (TSE : 3788) est un fournisseur d’infrastructures informatiques complet spécialisé dans les solutions de Cloud Computing. Créée en 1996 en tant qu’hébergeur, l’entreprise a géré les serveurs de plus de 130 000 entreprises et compte aujourd’hui 6 500 partenaires commerciaux à travers le Japon. En février 2011, l’entreprise a lancé GMO Cloud pour renforcer sa présence sur le marché des solutions Cloud. Depuis 2007, l’entreprise a également développé sa marque de sécurité GlobalSign SSL avec l’ouverture de bureaux en Belgique, au Royaume-Uni, aux États-Unis, en Chine et à Singapour. Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://ir.gmocloud.com/english/.

À propos du groupe GMO Internet
Le groupe GMO Internet est un fournisseur complet de solutions Internet de pointe, qui développe et exploite les solutions les plus utilisées au Japon pour la gestion de domaines, l’hébergement et le Cloud, l’e-commerce, la sécurité et le paiement en ligne. Les autres secteurs d’activité clé du Groupe comprennent les titres et opérations de change en ligne, la publicité sur Internet, les médias en ligne, le développement et la publication de jeux pour smartphone. Le siège de GMO Internet, Inc. (Bourse de Toronto : 9449) se trouve à Tokyo, au Japon. Rendez-vous sur www.gmo.jp/en pour plus d’informations.